mardi 23 juillet 2013

Cigogne...




15 commentaires:

  1. Bien jolies ces couleurs de l'oiseau dans la verdure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la première fois que j'en observée une en vraie...un beau moment d'émotions pour moi, c'est une petite dame timide et discrète.
      Merci Yanik.

      Supprimer
    2. Oups, que j'en " observais ", je suis désolée.

      Supprimer
  2. y a plus de régions !
    les Alsaciens vont se plaindre...
    dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils peuvent bien partager un peu ;-).
      Elle se trouve très bien dans le limousin, la choucroute ne lui manque pas :-) !
      Merci Dominique.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Oui, elle est gracieuse.
      Merci Claudine :-).

      Supprimer
  4. Jolie.Il lui manque un renard pour la fable.Bonne soirée
    nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le renard et la cigogne :

      Compère le Renard se mit un jour en frais

      Et retint à dîner commère la Cigogne.
      Le régal fut petit, et sans beaucoup d'apprêts;
      Le galant pour toute besogne
      Avait un brouet clair (il vivait chichement).
      Ce brouet fut par lui servi sur une assiette:
      La Cigogne au long bec n'en put attraper miette;
      Et le drôle eut lapé le tout en un moment.
      Pour se venger de cette tromperie,
      A quelque temps de là, la Cigogne le prie.
      Volontiers, lui dit-il, car avec mes amis
      Je ne fais point cérémonie.
      A l'heure dite il courut au logis
      De la Cigogne son hôtesse,
      Loua très fort la politesse,
      Trouva le dîner cuit à point.
      Bon appétit surtout; Renards n'en manquent point.
      Il se réjouissait à l'odeur de la viande
      Mise en menus morceaux, et qu'il croyait friande.
      On servit, pour l'embarrasser,
      En un vase à long col et d'étroite embouchure
      Le bec de la Cigogne y pouvait bien passer,
      Mais le museau du Sire était d'autre mesure.
      Il lui fallut à jeun retourner au logis,
      Honteux comme un Renard qu'une Poule aurait pris,
      Serrant la queue, et portant bas l'oreille.
      Trompeurs, c'est pour vous que j'écris:
      Attendez-vous à la pareille.

      Jean de La Fontaine

      Merci Nicole, notre anthologie de la poésie française ;-), bonne journée, bises.

      Supprimer
  5. Etape d'une migrante ????
    Bien jolie sur ce fond sombre .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non,elle fait partie elle aussi, des animaux du parc ...
      Merci Daniel .

      Supprimer
  6. Par chez moi il n'y en a pas beaucoup ! Bonne journée
    JP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas dans quelle région tu es, ici si il n'y avait pas eu ce parc, je n'en aurais pas vu.
      Merci JP, bonne journée à toi.

      Supprimer
  7. Belle série bien nette et parfaitement composée !

    RépondreSupprimer
  8. J'essais de m'améliorer un peu, mais pas simple ce vaste monde de la photographie...même si on est passionnée...
    Merci.

    RépondreSupprimer