jeudi 20 novembre 2014

Pélican à dos rose


16 commentaires:

  1. Bonsoir Valérie, ta photo est très belle. Je n'écris pas de bêtise ce soir, je laisse le soin à Daniel ;-) Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Philippe,
      Merci Philippe ;-).
      Bises.

      Supprimer
  2. Il m'arrive de ne pas dire de bêtise ...
    Bien composée ( un poil décalée à gauche m'aurait été mieux , mais je chipote ) , beau reflet , du détail dans les plumes , bref , que du bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fort heureusement, quand c'est le cas, ce n'est pas dit à moitié ! ...

      Je comprends ce que tu veux dire pour le cadrage, mais je ne voulais pas nuire à son reflet en retaillant l'image, j'ai donc laissé tel que.
      Merci Daniel.

      Supprimer
  3. Superbe capture Valérie !
    Je te souhaite une très bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pascal !
      Bon dimanche à toi et à ceux qui t'entourent !

      Supprimer
  4. Mais d'où sors-tu ce pélican? d'un étang creusois, d'un zoo?

    Dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non,Dominique,pas d'un étang creusois, j'en ai vu en limousin en haute vienne dans un parc animalier, dont j'ai oublié le nom, mais pas en creuse.
      Celui-ci vient d'un parc animalier en Alsace .
      Merci Dominique.

      Supprimer
    2. Le Parc de Sainte-Croix en Lorraine ;-)

      Supprimer
    3. Merci pour ce complément d'infos Philippe :-) .

      Supprimer
  5. LE PÉLICAN
    Le capitaine Jonathan,
    Étant âgé de dix-huit ans,
    Capture un jour un pélican
    Dans une île d’Extrême-Orient.
    Le pélican de Jonathan
    Au matin, pond un oeuf tout blanc
    Et il en sort un pélican
    Lui ressemblant étonnamment.
    Et ce deuxième pélican
    Pond, à son tour, un oeuf tout blanc
    D’où sort, inévitablement
    Un autre qui en fait autant.
    Cela peut durer pendant très longtemps
    Si l’on ne fait pas d’omelette avant.
    Robert DESNOS
    Le tien n'a pas le dos blanc .Mais on fera avec car il est très joli , le pélican de Valérie.Bises et bon Week end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nicole,
      Je ne connaissais pas ce poème de Robert Desnos.
      Merci à toi.
      Bon dimanche.
      Bises.

      Supprimer
  6. Oh que j'aime ces oiseaux !
    Leur morphologie atypique les rend très touchants.
    Joli portrait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des oiseaux sans agressivité en plus, donc très agréable à observer.
      Merci Pascale.

      Supprimer
  7. Une jolie série. Ils sont magnifiques. Un plaisir pour notre regard. Bon début de semaine. Bises

    RépondreSupprimer